Heure d’hiver : l’éclairage parfait avec Knog

On change bientôt d’heure et la lumière du jour commence à baisser. C’est le bon moment pour investir dans un éclairage pour votre vélo, assurer votre sécurité, voir et être vu. Avec la marque Knog, on vous aide à faire le bon choix.

Pour se signaler de jour

De jour, en tant que commuter ou routier, inutile de s’armer de lourds systèmes pour avoir au loin. Privilégiez la légèreté et le format de poche. Dans ce sens, tournez-vous vers les éclairages Knog Blinder Mini. Vous pouvez choisir parmi plusieurs motifs pour vous signaler aux autres usages. Il fournit une puissance de 30 lumens. Si ce n’est pas suffisant, les Knog Blinder V sont à peine plus gros et envoient 100 lumens à l’avant comme à l’arrière.

Se signaler en ville, à l’aube ou au crépuscule

Vous aurez besoin d’envoyer plus de lumière pour être vu avant tout. L’éclairage public se chargera, lui, de vous éclairer la route. Ainsi, il vous faudra passer sur un modèle compact Blinder Road 400 Front ou 600 Front pour l’avant qui envoient respectivement 400 et 600 lumens. Si vous aimez juste la sobriété et voulez un éclairage au format compact, le kit Knog Plus est un best seller chez Vélo Station !

Voir et être vu de nuit

Les éclairages Knog PWR sont prévus pour vous aider de nuit comme le PWR Road 700 et ses 700 lumens qui se fixe à l’avant pour vous éclairer la route. Pour les VTTistes et autres baroudeurs, Knog a aussi prévu de quoi voir comme en plein jour avec ses éclairages Knog PWR Trail 1100l (1100 lumens) et Knog PWR Mountain 2000l (2000 lumens).

Les points importants pour bien choisir

- L’utilisation : de jour, de nuit ou entre les deux, en ville ou en dehors, c’est ce qui va orienter votre choix vers une solution de signalisation ou, dans le cadre du VTT par exemple, d’un besoin pour éclairer son chemin. En ville, l’éclairage public vous aide, il n’y pas forcément une grande utilité à investir dans un éclairage au-delà des 1000 lumens. L’essentiel c’est d’être vu de l’avant comme de l’arrière.

- L’alimentation : les piles disparaissent peu à peu. Les éclairages se rechargent maintenant via USB. Plus pratique, plus écologique. Regardez quand même leur autonomie selon votre utilité.

- Le mode d’éclairage : choisissez un éclairage avec plusieurs modes : continu, clignotant. Selon les situations, vous pourrez basculer d’un mode à l’autre pour alerter les automobilistes. Le mode clignotant est très utile de jour et a une longue portée. Des études montrent qu’avec un feu clignotant de jour, vous êtes 240% plus visible vis-à-vis des automobilistes. Pensez-y lors de vos prochaines sorties.

Trouver un magasin

Il y a 14 Vélo Station à votre service près de chez vous.

ou

Inscription à la Newsletter