Opération Trekking : Le monde est à vous !

Chez Vélo Station, du 17 avril au 19 mai le Trekking est à l’honneur ! Venez profiter des conseils de nos spécialistes et découvrir notre large gamme de vélos et d’accessoires pour la pratique du trekking.

Heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage et heureuse qui comme Lucile a fait son chemin quotidien en vélo. Oui, l’aventure c’est tout ça. Pour faire face à ces deux routes de vie, le vélo trekking, robuste et sportif, est la monture idéale.

Mais l’aventure, quel que soit le nombre de kilomètres qu’elle contient, n’est pas un long fleuve tranquille. Voici quelques conseils pour bien s’équiper afin de parer aux éventualités.

Comment choisir son vélo Trekking ?

Pour le matériau du cadre vous choisirez la légèreté et la polyvalence de l’aluminium pour de petites escapades sportives et plutôt la robustesse et le confort de l’acier pour les voyages au long court. Dans ce dernier cas, optez pour une position confortable avec un cintre papillon et une potence réglable.

En fonction de votre niveau, choisissez un triple plateau ou un double plateau : ils vous permettront respectivement d’absorber tous les reliefs mêmes lourdement chargés, ou d’adopter un braquet plutôt sportif.

Comment choisir sa bagagerie ? :

Le choix de la bagagerie va dépendre autant du type de route que vous allez arpenter, que du poids que vous allez transporter.

Si la route est carrossable, répartissez les charges avec des solides porte-bagages avant et arrière ; munis de sacoches aussi légères, étanches et résistantes que possible.

Pour les chemins de traverse : Pensez maniabilité. Répartissez vos affaires près du centre de gravité du vélo et évitez les objets ballants pouvant vous déséquilibrer.

Quelle que soit votre destination un seul mot d’ordre : l’ergonomie ! (surtout pour les très longues randonnées !)

  • La Bagagerie Avant :

Pour une charge maximale de 10kg, parfaite pour garder un œil sur ses objets précieux.

C’est aussi à l’avant que vous accrocherez votre panier, idéal pour y glisser son sac à main, son chien ou son pack de 6. Il en existe de différentes tailles, matériaux et coloris, et pour tous les budgets. Prenez-le avec un appui solide sur le guidon pour une conduite stable et confortable.

Notre sélection :

  • La Bagagerie Arrière :

Non ce n’est pas réservé au facteur !

Les (ou la) sacoches arrière c’est l’assurance de porter vos charges lourdes sans avoir besoin de sac à dos. Pour gagner en confort et en maniabilité, déchargez-vous en transférant le poids sur le vélo et pas sur vous ;)

Les sacoches arrières de 10 à 50 litres sont parfaites pour les petits et les gros volumes. Les objets fragiles, comme les ordinateurs, trouveront leur place dans des sacoches professionnelles et techniques. Les marques allemandes que nous distribuons chez Vélo Station maîtrisent bien le sujet avec des sacoches étanches bien pensées : système de clips, finitions réfléchissantes, convertibles en sac en bandoulière.

Pour les très longues randonnées pensez aux triples sacoches arrière, type Vaude Karakorum !

Notre sélection :

  • Les sacoches de selle et de cadre :

De la mini-bagagerie pour un maximum de fonctionnalité : un encombrement réduit avec des volumes de 0.4 à 1.8 litres avec un accès rapide. Idéal pour y ranger ses clés, son téléphone, ou encore son matériel de secours et de dépannage.

Notre sélection :

  • Les sacoches en bandoulière :

Les sacoches avec anses permettent de transporter confortablement ses affaires une fois descendu du vélo.

  • Le sac à dos :

A l’aide d’un système de portage, on peut transformer les sacoches en sac à dos. Il prend peu de place durant le trajet à vélo et s’avère utile dès qu’on termine sa randonnée par de la marche.

Notre sélection :

Comment faire face à la pluie :

  • Devenez waterproof !

Pour rouler sous un mauvais temps il faut de bons équipements. Pensez imperméabilité, des pieds à la tête. Commencez par protéger vos extrémités (tête, pieds, mains) des agressions extérieures. Ensuite optez pour une veste et un pantalon étudiés pour vous isoler efficacement de la pluie. Les tissus déperlants et coupe-vent font aujourd’hui partis des meilleures options. Une paire de lunettes garantira aussi que l’eau ne vienne pas perturber votre vision. N’oubliez pas l’option du « ass-saver » pour protéger vos arrières des éclaboussures.

Notre sélection :

  • Pensez à être visible !

Sous la pluie, la visibilité est réduite. Pour vous et pour les véhicules autour de vous. Il faut donc tout faire pour devenir le plus visible possible malgré les conditions.

Optez pour des vêtements avec des bandes réfléchissantes par exemple, et éclairez votre vélo à l’avant et à l’arrière.

  • Adaptez votre conduite !

A vélo comme en voiture la conduite change sous la pluie. Les distances de sécurité sont à doubler car la chaussée est plus glissante, il faut donc anticiper ses ralentissements afin de ne pas partir en glissade incontrôlée et finir au sol.

Enfin, les jours de pluie, les bandes blanches sur les routes sont de vraies patinoires, alors évitez de flirter avec elles, surtout dans les virages.

N’oubliez pas la sécurité avec un bon casque

Pour bien choisir son casque il y a 4 règles d’or à respecter.

  • Le Confort

Le casque doit vous permettre un ajustement parfait avec le périmètre de votre tête, grâce à une mousse intérieure et un périmètre crânien réglable. Pour un confort optimal, les meilleurs produits vont jusqu’à intégrer un processus de maintien occipital élastique. Il existe plusieurs tailles, un mètre souple vous permettre de mesurer votre tour de tête en cm (en passant par le front et le haut occipital). Puis il vous faudra déterminer la forme de votre crâne, pour épouser la bonne ergonomie de casque : il faut en essayer plusieurs pour trouver celui qui vous conviendra le mieux.

  • La Ventilation

Les trous d’aération creusés à même la coque du casque permettent à votre tête de respirer et vous évitent d’être gêné par la chaleur ou d’éventuelles démangeaisons.

  • La Légèreté

On supporte mieux un casque léger dans la durée. En général, préférez un produit dont le poids ne dépasse pas 300g, ainsi vous n’aurez pas de courbatures au niveau du cou et du haut du dos.

  • Anti-Choc

Conçus dans un seul bloc, les casques offrent une excellente protection contre les chocs. Certains ont même une structure renforcée et une forme très couvrante sur l’arrière et les côtés de la tête pour une meilleure résistance.

Notre sélection :

En terme d’entretien, un casque se lave avec une éponge douce et de l’eau savonneuse. Il ne faut surtout pas utiliser de détergents. Les mousses peuvent être lavées en machine à 30°C.

Nous vous conseillons un casque avec réglage micrométrique à l’arrière de la tête, ainsi qu’une aération suffisante pour rouler par tout temps.

Mais avant de partir à l’aventure n’oubliez pas de faire réviser votre vélo par un technicien !

Bon voyage !

Trouver un magasin

Il y a 9 Vélo Station à votre service près de chez vous.

ou

Inscription à la Newsletter