Le vélo est mon geste barrière

Le déconfinement, annoncé à partir du 11 mai, n’est pas sans poser de questions sur nos habitudes de mobilité : avec un trajet logement – travail moyen de 7,4km en France, 70 % d’entre nous se déplacent pourtant en voiture.

Les transports en commun : l’impossible équation ... Là est la problématique : il semble impossible de respecter les mesures de distanciations sociales dans les transports en commun : aux heures de pointes, la densité peut atteindre 4 personnes par mètre carré… et donc 16 fois trop ! La crainte légitime des usagers de ne pas trouver de conditions d’hygiène suffisantes amène une désertion de ce type de transport.

La voiture, une réponse appropriée à nuancer... Les premières données, fournies par le cabinet IPSOS, sur la mobilité et les désirs de mobilité en sortie de confinement montrent un risque de « fort report modal vers la voiture ». Ce transport individuel serait donc susceptible de répondre aux contraintes de la crise sanitaire. Cependant son impact sur l’environnement et sur notre santé est avéré : plus de 48 000 morts par an en France dûs à la pollution atmosphérique, dont 15 % directement causés par l’utilisation de voitures personnelles (selon cette étude gouvernementale). Sans compter les dépenses qu’engendre ce type de transport (carburant, assurance, entretien, réparation…), et tous les autres effets nuisibles : le bruit, les embouteillages… bref, la liste semble interminable !

Le vélo peut donc jouer un rôle décisif de délestage des transports collectifs afin d’éviter l’engorgement de nos villes par les voitures.

Pierre Serne, le président du réseau des "Villes et territoires cyclables", est sollicité par la ministre des Transports pour coordonner les initiatives destinées à favoriser les déplacements à vélo d’ici le 11 mai et au-delà. Les pouvoirs publics vont donc agir pour sécuriser et faciliter les déplacements des cyclistes, dans la perspective d’une situation temporaire bien partie pour durer, à l’image des #coronabikeslanes qui fleurissent partout dans le monde.

Le vélo doit donc s’imposer comme un nouveau geste barrière.

Chez Vélostation, promouvoir le vélo comme mode de mobilité est dans notre ADN depuis le début, vous pouvez le voir dans notre slogan.

Deux options s’offrent à vous :
- Rendez vous dans votre Vélostation local pour et profitez des conseils de professionnels, testez les vélos et laissez vous charmer !

LISTE DES MAGASINS ICI

- Consultez notre site internet, regarder nos stocks, nos promotions et nos occasions. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de conseils. Un service drive est mis en place pour récupérer vos emplettes !

Prenez la clé des villes !

Trouver un magasin

Il y a 12 Vélo Station à votre service près de chez vous.

ou

Inscription à la Newsletter