7 points clés pour bien choisir son casque de vélo

En ville comme à la campagne, le port du casque de vélo s’avère indispensable pour votre protection. Il n’est pas encore rendu obligatoire, sauf pour les enfants de moins de 12 ans mais toutefois il est fortement conseillé.

En effet, lors de chute ou accident à vélo, c’est souvent la tête qui se retrouve à prendre le choc en premier. Un nid de poule dans la chaussée, une porte qui s’ouvre en ville ou encore un obstacle à éviter et c’est tout le corps qui est propulsé en avant, la tête la première ! Dans ce cas-là, inutile de vous préciser que sans casque cela peut être fatal. Alors, pour continuer à pédaler sereinement, équipez-vous si ce n’est pas déjà fait ! Voyons ensemble les critères à prendre en compte pour bien choisir votre casque !

La sécurité avant tout

Lorsque vous choisissez un casque, votre sécurité prime avant tout. Il est important de bien veiller à ce que votre casque réponde à la norme CE de sécurité. Pour les casques de vélo, la sécurité minimale est garantie grâce à la norme NF EN 1078.

Le confort

Cela paraît évident mais pour que vous le portiez, vous devez vous sentir bien dans votre casque. La première étape est donc de mesurer votre périmètre crânien pour choisir la bonne taille qui viendra parfaitement s’ajuster à votre tête. Il vous suffira d’un mètre souple pour mesurer votre tour de tête en cm (en passant par le front et le haut de l’occipital).

La ventilation

Les trous d’aération creusés à même la coque du casque permettent à votre tête de respirer et vous évitent d’être gêné par la chaleur ou d’éventuelles démangeaisons.

La légèreté

Un casque léger sera forcément plus agréable ! En général, privilégiez un produit dont le poids ne dépasse pas 300g, ainsi vous n’aurez pas de courbatures au niveau du cou et du haut du dos.

La protection contre les chocs

Conçus comme un seul bloc, les casques offrent une excellente protection contre les chocs. Certains ont même une structure renforcée et une forme très couvrante sur l’arrière et les côtés de la tête pour une meilleure résistance.

La visibilité

Quand on est cycliste, l’important est aussi d’être vu par les autres usagers de la route. Les accessoires de visibilité d’un casque vélo sont donc primordiaux. À la nuit tombante ou au crépuscule du matin, des bandes réfléchissantes positionnées tout autour de votre casque et un éclairage LED à l’arrière permettent aux conducteurs de vous voir et d’adapter leur conduite à votre présence.

Le bon design

On trouve sur le marché de nombreuses formes de casques différentes selon les pratiques des cyclistes. A vous de choisir le bon casque selon son utilité :

Les casques urbain  : Ils sont le plus souvent ronds et très compacts avec peu de ventilation (ce qui n’est pas gênant puisqu’ils sont adaptés à des trajets courts). Ils misent avant tout sur la robustesse et une protection la plus complète de la tête.

Les casques loisir : Ils sont généralement plus fins et plus légers. Ils misent d’avantage sur le système de ventilation pour subvenir aux longs trajets.

Les casques route : Ils ont une conception particulière qui leurs permet de miser plus sur l’aérodynamisme et la légèreté en plus de leur ventilation.

Les casques VTT : Comme les casques routes ils recherchent à la fois légèreté et ventilation. Cependant contrairement aux casques route ils possèdent une visière. Amovible ou fixe, elle permet de protéger le visage des branches et de tout autre obstacle.

Trouver un magasin

Il y a 9 Vélo Station à votre service près de chez vous.

ou

Inscription à la Newsletter